Conservation et restauration de bronzes dorés et d'ébénisterie des XVIIème et XVIIIème siècles

ATELIER FERNANDO MOREIRA

Accueil Ethique La restauration en conservation

eeeeeeeeeex

 

eee

 

 

 

 

 

 

Restauration en conservation éthique Fernando Moreira

 

eexx

 

 

e

 

 

C’est notre volonté de nous imprégner du talent de ces artistes afin de nous mettre au service de l’œuvre et de lui rendre toute la cohérence de sa lecture, effacée à travers les vicissitudes de son parcours dans le temps.

Une telle démarche devient un devoir dès lors que l'on reconnait la valeur universelle d'une œuvre d'art. Cette reconnaissance, ce devoir, engendre de lourdes responsabilités vis-à-vis de la nature, de la qualité et du degré de la restauration à entreprendre.

Notre méthode s'enracine dans la théorie de restauration érigée par le grand Cesare Brandi (1906-1988), historien et critique d'art, fondateur et directeur pendant plus de vingt ans de l'Istituto centrale del Restauro à Rome. Comme lui, nous pensons que : "la restauration doit viser à rétablir l'unité potentielle de l'œuvre d'art, à condition que cela soit possible sans commettre un faux artistique ou un faux historique, et sans effacer aucune trace du passage de cette œuvre dans le temps."

Une restauration alliée donc à la conservation, afin que l'œuvre d'art, "dans sa consistance physique et sa double polarité esthétique et historique" puisse être transmise aux générations futures.